Skip to Content

Évaluation des conditions professionnelles des artistes d’art performance au Canada

Évaluation des conditions professionnelles des
artistes d’art performance au Canada

 

30 mai 2019 — De mai à août 2018, Artist-Run Centres and Collectives Conference / Conférence des collectifs et des centres d’artistes autogérés (ARCA), Canadian Artist Representation / Le Front des artistes canadiens (CARFAC) et le Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) ont mené des recherches sur les conditions professionnelles des artistes d’art performance au Canada. Ces organismes ont pris part à l’étude en tenant compte de leurs mandats respectifs de soutenir les diffuseurs et les artistes, et en sachant implicitement que de nombreux diffuseurs d’art performance au Canada sont également des artistes.

L’ARCA a fait circuler un sondage en ligne au sein des différents réseaux de centres d’artistes autogérés et de festivals d’art performance au Canada, tandis que le CARFAC/RAAV a transmis un sondage à ses membres et a interviewé des artistes d’art performance professionnels. Ces deux sondages, qui présentent de nombreuses conclusions communes, offrent un aperçu actuel et détaillé des exigences particulières de ce domaine, recommandent des modifications au barème de redevances du CARFAC/RAAV et mettent en lumière toute une gamme de pratiques exemplaires présentement en cours dans ce secteur.

Les recherches ont été entreprises à la suite de discussions tenues pendant une série de réunions de la communauté, lesquelles ont été lancées en 2012 par la Live International Performance Art Biennale de Vancouver, puis reprises tous les deux ans par les diffuseurs de différents festivals, comme la Biennale d’art performatif de L’Écart (Rouyn-Noranda, Québec), FAAS (Sudbury, Ontario), M:ST (Calgary, Alberta) et RIAP/RIPA (Québec/Wendake, Québec). Les sondages font état des structures et du soutien déjà en place des festivals d’art performance et des centres d’artistes autogérés, mais les réponses obtenues offrent de plus un éclairage pertinent sur les révisions à apporter au barème des tarifs recommandés du CARFAC/RAAV et sur la nécessité d’établir des lignes directrices en matière de pratiques exemplaires pour améliorer les conditions professionnelles des artistes d’art performance qui présentent des œuvres grâce au soutien d’organismes canadiens – des organismes qui, bien souvent, s’y connaissent peu en présentation d’art performance.

En somme, les résultats du sondage indiquent que les organismes, tout comme les artistes, doivent revendiquer de meilleures conditions par la négociation, et contester les hiérarchies qui existent entre les formes artistiques en atelier et les formes artistiques hors atelier. Les résultats montrent aussi une distinction entre les conditions offertes par les festivals et celles offertes par les centres d’artistes autogérés (lesquels disposent de ressources comme des espaces d’exposition et des sources de financement stables, et dont les programmes sont faits selon un calendrier cyclique). Les données issues du sondage montrent clairement que les festivals ont besoin d’un meilleur appui pour présenter de l’art performance, d’autant plus qu’ils sont en compétition avec des festivals beaucoup plus gros pour l’obtention de financement.

L’art performance est peut-être la pratique la plus difficile à définir parmi les arts visuels. Il comprend des actions furtives, des projets relationnels, des œuvres de longue durée, des happenings et des manœuvres. Par conséquent, définir un barème de tarifs recommandés n’est pas chose facile et ne peut être fait correctement sans tenir compte du point de vue des artistes qui travaillent dans ce domaine.

Quelque 51 participants ont répondu au sondage de l’ARCA (mené du 2 au 19 mai 2018), la majorité d’entre eux représentant des centres d’artistes autogérés et des festivals dont le budget de fonctionnement correspondait à celui des organismes de Catégorie I du barème des tarifs minimums recommandés du CARFAC/RAAV (< 500 000 $). Au total, 154 participants ont répondu au sondage du CARFAC/RAAV (mené en août 2018), et 10 artistes d’art performance ont été interviewés individuellement. Vous pouvez consulter un CARFAC-RAAV ARCA Sommaire des deux rapports, en français et en anglais. Pour accéder aux versions complètes des rapports (en anglais seulement), veuillez en faire la demande directement auprès de l’ARCA ou du CARFAC.