Les artistes visuels déçus suite au budget 2017

mars 22, 2017 Artist's Resale Right , Features , Non classé , Nouvelles pas de commentaire

Ottawa, mercredi 22 mars 2017 – L’association nationale des artistes en arts visuels (CARFAC) est profondément déçue que le droit de suite n’ait pas été intégré au budget fédéral du Canada pour 2017.

Depuis 2011, CARFAC plaide activement pour la mise en œuvre du droit de suite au Canada dans la Loi sur le droit d’auteur. En 2016, il a constitué le volet central de notre présentation de consultation prébudgétaire, et la Coalition canadienne des arts a soutenu nos efforts en faisant figurer elle aussi le droit de suite dans ses recommandations prébudgétaires.

CARFAC s’était réjoui lorsque le Comité permanent des finances avait ensuite recommandé « que le gouvernement du Canada modifie la Loi de l’impôt sur le revenu et la Loi sur le droit d’auteur afin de garantir, au pays, des droits de suite aux artistes ». Ainsi, il est extrêmement décevant de voir dans l’annonce d’aujourd’hui que ce ne sera pas le cas.

« Nous avions obtenu, pour l’instauration du droit de suite, l’appui d’innombrables députés, et avions considéré comme un signe positif que le Comité des finances ait également appuyé ce droit important pour le revenu des artistes en arts visuels. Les artistes attendent depuis longtemps que le Canada légifère en ce sens ; voilà une magnifique occasion manquée de fournir aux artistes un soutien n’entraînant aucune dépense pour le gouvernement fédéral », a déclaré la présidente nationale de CARFAC, Susan Tooke.

Le droit de suite autorise les artistes en arts visuels à recevoir un paiement à toute revente d’une de leurs œuvres faisant l’objet d’une revente publique dans une maison d’enchères ou une galerie commerciale. Nous recommandons que 5 % du produit de toutes les ventes futures publiques d’œuvres d’art soit reversé à l’artiste. Le droit de suite est en vigueur dans plus de 93 pays, y compris l’ensemble de l’Union européenne. En outre, la non-reconnaissance du droit de suite est considérée comme une barrière commerciale pour le Canada sur le marché international de l’art. Dans le cadre de discussions commerciales, l’UE a demandé au Canada de reconnaître dans la législation ce droit dont la reconnaissance et l’application à l’échelle mondiale sont également en cours à titre de priorité sous l’impulsion de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Pour en savoir plus, communiquer avec

April Britski
Directrice générale
CARFAC National
613 233-6161

Contact avec les médias en dehors des heures d’ouverture : 604 446-4514

« Bâtir votre carrière » Une conversation nationale pour les artistes visuels

mars 21, 2017 Events , Features , Initiatives , Non classé pas de commentaire

« Bâtir votre carrière » Une conversation nationale pour les artistes visuels

Veuillez notez que toutes les présentations seront menées en anglais

Edmonton, Alberta

Samedi 3 juin, 2017
CN Theatre, MacEwan University, Building 5, room 142, 10460-105 St NW

 


 

Prince George, Colombie Britannique

Samedi 23 septembre, de 1-4pm
Two Rivers Gallery, 725 Canada Games Way

Workshop: Modes of Making a Living as an Artist, led by Bill Horne
Navigating the art world can be confusing and overwhelming. This afternoon workshop will explore different avenues accessible to artists to exhibit and be paid for their work. Topics covered will be helpful to all artists from those just starting out to seasoned professionals. Click here to register.


Charlottetown, PEI

Thursday, September 21, 11:30 am – 12:30 pm

Cultural Pavilion, Victoria Park

CARFAC Maritimes | Brown Bag Lunch & Radio Show during Flotilla


Winnipeg, Manitoba – détails à venir

 


Corner Brook, Newfoundland & Labrador – détails à venir

 


Toronto, Ontario

Dimanche, 29 octobre
1-2:30h – Assemblée générale annuelle (seulement les membres)
3:00-4:00 – « Bâtir votre carrière » presentation et discussion (ouvris a tous, PWYC)

Cliquer ici pour s’inscrire en ligne

401 Richmond Street West
Suite 440, Bashir/Yerex Presentation Space
Toronto, ON M5V 3A8
 

 


We thank the Access Copyright Foundation for their support of our presentation series.

Nous remercions la Fondation Access Copyright pour leur soutien dans la tenue de notre série de conférences.

CARFAC soutient la communauté LGBTT2Q

mars 9, 2017 Events , National Gallery , Non classé , Nouvelles pas de commentaire

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA – Le 8 mars 2017- Les personnes transgenre, deux-esprits, Intersexe et diversité des genres et les défenseurs des droits des des LGBTTQ partout au Canada ont demandé au Musée des beaux-arts du Canada d’annuler une allocution publique que doit donner le professeur Jordan Peterson. Les personnes altersexuelles et leurs allié(e)s considèrent la négation systématique des identités transgenre effectuée publiquement par monsieur Peterson comme une manifestation de transphobie. Dans la foulée de leur initiative, le Front des artistes canadiens (CARFAC National) demande instamment au Musée des beaux-arts du Canada de reconsidérer sa position et de révoquer l’invitation du professeur Peterson à prendre la parole au Musée le jeudi 9 mars.
En vertu de la Loi sur le statut de l’artiste, CARFAC National est le porte-voix des artistes en arts visuels au Canada ainsi que l’instance officielle de négociation des artistes qui travaillent au Musée des beaux-arts du Canada. Nous défendons tous les artistes, y compris les personnes altersexuelles, transgenre, deux-esprits, Intersexe et diversité des genres et nous croyons que les droits des artistes et les droits de la personne se rejoignent. Inviter le professeur Peterson dans notre musée national risque d’en faire un lieu de travail potentiellement non sécuritaire pour certains de nos membres. Même si le sujet de la présentation du professeur Peterson n’est pas lié aux droits des personnes transgenres, ses opinions publiques sur cet enjeu l’accompagnent malgré tout

Dans ces circonstances, afin de protéger les intérêts des mécènes comme des artistes, le Musée des beaux-arts du Canada devrait tenir compte des graves préoccupations et annuler l’engagement du professeur Peterson.

Mais avez-vous payé l'artiste? Has the artist been paid?